ÉDI ' LYBRIS :

L'édition, autrement  !...

 

 Votre panier est vide  Votre compte

Josyane DE JESUS-BERGEY

LES CRITIQUES DE MAX ALHAU 2014 - 2015

Revue texture  

http://revue-texture.fr/les-critiques-de-max-alhau-2014.html

Chemins de lectures

Josyane De Jesus-Bergey : « Le vent nous conduira vers le désert en Algérie »

Il n’est pas aisé d’accompagner en mots des photos : celles de Houari Bouchenak-Khelladi d’une parfaite et fascinante beauté, ont séduit Josyane De Jesus-Bergey, passionnée du désert et de l’Algérie. A chaque photo, on pourrait dire à chaque tableau, correspond un poème qui évoque ce qu’éprouve son auteure. Dans cette marche parmi des paysages d’une belle unité et d’une grande simplicité vont et viennent les sensations éprouvées. 
C’est d’abord la notion de temps qui marque les principales étapes de ce voyage : en face de la course de la gazelle, Josyane De Jesus-Bergey s’interroge sur ce que représente le temps et cette interrogation sans réponse ne cesse de la hanter : « Toi la gazelle / Connais-tu la course du temps ? » Posant son regard sur la photo d’une femme voilée, ce sont ces vers qui évoquent le même thème : « Chaque pierre souligne / Ton mystère / Le temps t’appartient ». Çà et là des photos de visages appellent à la réflexion sur la durée imperceptible : « Qui es-tu toi l’homme du désert / Ici le temps / N’a pas sa fatigue / Il se repose à l’ombre des souks ». 
Ce ne sont pas seulement les questions relatives au temps qui fondent la réflexion de Josyane De Jesus-Bergey mais aussi les rapports avec les êtres : ainsi ce poème suggéré par la vue de femmes voilées de blanc. A l’une d’elles elle demande : « Serais-tu / Celle qui apaise nos désirs ? » 
Chaque parcelle du désert ne cesse de solliciter le poète, de la conduire à une reconnaissance envers ces paysages. Il y a dans ces mots une ferveur à laquelle le lecteur ne reste pas indifférent : le regard s’imprègne des couleurs, des formes : « Je brûle pour toi / Fantôme du désert / Chaude sera la braise / Qui sommeille en mon cœur / Est-ce toi le feu qui me consume ? » 
Les monuments rencontrés, leur dépouillement délivrent aussi un message et Josyane De Jesus-Bergey interroge l’un d’eux, la Mansourah : « Ruine de feu / Qui te dresse vers le ciel / Apprendras-tu enfin aux hommes la sagesse ? » 
Il faut regarder ces photos et lire ces poèmes pour comprendre l’attachement que Josyane De Jesus-Bergey voue au désert, au symbole qu’il représente. Entre paysage et êtres humains la fusion s’accomplit. Le chant se fait plus ample, l’adhésion plus forte encore, la leçon du désert se trouve ici :« Je plante ma tente / Libre / les rides du creux des sables / M’appartiennent / Moi venue de l’autre rive / Je connais le puits qui calme / les soifs ! » 
On ne peut que s’arrêter sur ces photos de Houari Bouchenak-Khelladi qui fascinent, incitent à la rêverie et assurent la justesse des mots chez Josyane De Jesus-Bergey : un livre autant qu’un voyage qui comble les yeux et l’esprit du lecteur. 

(Josyane De Jesus-Bergey : « Le vent nous conduira vers le désert en Algérie ». photos de Houari Bouchenak-Khelladi. Edi’lybris. 22 €.)

Le vent nous conduira vers le désert en Algérie

 Couv le vent nous conduira recto br pour web 2

 

Certains voyages ne se refusent pas... Lorsque Josyane De Jesus-Bergey capte le désert dans les yeux du photographe Houari Bouchenak-Khelladi, une symbiose entre les mots et l’image nait naturellement. Ce recueil est : 

Soleil où le monde méditerranéen se noie dans les espoirs et les attentes des habitants ;

Ode à la beauté du sable, des dunes, des minarets et des coutumes de ces contrées lointaines où souffrance et émerveillement donnent à réfléchir ;

Ouvrage dans lequel le vers et le verbe se conjuguent au plus-que-parfait.

 

Caractéristiques et commande

Caractéristiques : Livre d’art au format 20*20, dos carré collé, 68 pages, couverture 350 grs et pages intérieur 150 grs papier satiné, le tout en quadrichromie.

Frais de port : 3,90€.

Possibilité de commander par retour du bulletin (n'imprimer que le verso par mesure d'économie)

 

 

  • Nom du fichier : Bulletin de commande le vent nous conduira pour web
yes /

Télécharger

Présentation de Josyane De Jesus-Bergey

Josyane portrait

Josyane De Jesus-Bergey

Très attachée à cet aller vers l’autre que justifie dit-elle le poème, Josyane De Jesus-Bergey, Poète franco-portugaise, retraitée de la fonction publique est née et vit à La Rochelle (Chte-Mme, F.) Elle écrit depuis l’enfance, poésie, contes, essais, chansons (S.A.C.E.M).

Elle s’occupe de différentes associations culturelles, du Printemps des Poètes et réalise des ateliers d’écriture en différentes structures en France et à l’étranger.

Fait partie de l’équipe des animateurs du Festival » Voix Vives de Méditerranée en Méditerranée » de Sète.

Régulièrement publiée en revue, elle est traduite en arabe, espagnol, italien et portugais. Invitée à de nombreuses rencontres et festivals tant en France qu’à l’étranger, elle a publié une quinzaine de livres :

Poésie :

 

  • Taire le Temps, dédié à Serge Wellens, éd. de L’Atlantique, 2012.

  • Amulettes, sur des peintures du peintre poète H. Tibouchi, Encre et Lumière, 2010.

  • Comme une confession de pierres Eldjazaïr, français et arabe, dédié à Mohamed Dib, traduction M. Rafrafi, Rumeur des Âges, 2003.

  • L’eau Perride, La Bartavelle, 1997.

  • De l’arbre à l’homme, La Bartavelle,1996.

  • L’Heure Marine, éditions le Petit Véhicule, 1995.

 

Recueil collectif : Initiatrice et responsable de :

  • Québec 2008, recueil collectif de poésie franco-québécoise, vingt auteurs des deux continents, France Sac à mots éditions/ Québec Écrits des Forges, mars 2008.

Essai : 

  • Le Poème Meschonnic, mai 2008, Faire-part Édition.

Récit :

  • BUS 25 pour rendre visite aux ombresavec des dessins et peintures de J.Judde Rumeur des Âges, mars 2004.

Prose :

  • La Grande BoiterieRumeur des Âges, 2006.

A participé à différentes expositions et manifestations poésie/peinture dont :

  • 2012 - exposition de « Le vent nous conduira » sur des photographies du désert de l’artiste algérien H. Bouchenak en France et en Algérie ;

  • 2011 - Tlemcen, exposition à l’ I.F. avec le photographe H. Bouchenak lors du Printemps des Poètes.

Portfolio :

  • Voiles 2008, travail avec le peintre québécois Marc Mongeau.
  • 2008 Marc Mongeau, La Grande Traversée, La Rochelle/Québec, juin 2008.

Co/traduction de

  • Mémoires de l’enfant de la guerre, de Wafaa Abed Al Razzaq (Irak), L’Harmattan, 2008.

Présente dans l’anthologie DVD

  • 50 portraits Femmes Poètes, de M.H. Audier, éd. Itinéart, Printemps des Poètes, 2010. 
  • Parution dans diverses anthologies dont les plus récentes : 2014 : anthologie Voix Vives, Sète.
  • 2014 - Vibrations en partage, La porte des Poètes, Théâtre d’Aurillac.

  • 2013 - Anthologies du festival Voix Vives, Sète, Gènes et El Jadida.

  • 2013 - Présence de Tahar Djaout, poète, textes et dessins réunis par A. Khan, éd. Barzakh (Algérie).

  • 2013 - Instants de vertiges, anthologie de C. Bertrand, éd Point de Fuite (Québec).

  • 2012 - Pas d’ici Pas d’ailleurs, éd. Voix d’encre, Anthologie féminine mondiale.

Livres d’artiste : les derniers :

  • 2012 - Sans Paroles, sur des gravures de Cécile de Bournet.

  • 2012 - Je veux croire, avec H. Tibouchi, collection livre pauvre D. Leuwers.

  • 2013 - Si peu de dire, avec H. Tibouchi, collection livre pauvre D. Leuwers.

  • 2014 - Pour aller jusqu’à toi, avec Houari Bouchenak,collection livre pauvre D. Leuwers.

  • 2014 - Ce qui reste à dire, avec Nicole Barrière,collection livre pauvre D. Leuwers

 

Vient de paraître :

  • Un jour comme les autres, coll. Chiendents, éd. Petit-Véhicule, déc. 2014.

 

À paraître :

  • Anthologie des poètes latinos-américains-francophones, éd. P. Poblète.
  • Alipio, bilingue français/portugais, traduction Cristina I. de Melo, éd. Vagamundo.

Principaux liens la référençant :

Présentation de Houari Bouchenak-Khelladi

Houari bouchenak

 

Houari Bouchenak-Khelladi se passionne depuis toujours pour la photographie, avec une sensibilité, et une ouverture sur le monde qui l’entoure. Il possède ce regard, toujours en éveil, qui lui permet de capter l’essentiel, bien au–delà de la photo. Ses différents parcours attestent cette curiosité et son sens du partage qui l’anime.

  • Travail actuel : Responsable et chargé des Actions Culturelles « programmation, coordination, assistance, communication, repérage et gestion de projets » au Centre Culturel Français de Tlemcen, depuis Août 2007.

  • Organisateur, lors de l’inauguration de l’évènement « Tlemcen, capitale de la culture islamique », Février 2011.

  • Régisseur Plateau, lors du tournage du film « Cartouche Gauloise » de Mehdi Charef et Michelle Ray Gavras, Septembre 2007.

  • Animateur d’une émission de divertissement à la radio locale de Tlemcen, Mars 2007.

En 2006, il a rejoint une agence de communication avec laquelle il a travaillé en tant que Photographe Reporter, qui était pour lui comme un tremplin pour se lancer en Freelance. Il a pu par la suite suivre des formations en photographie dans le cadre associatif à l'université Paul Valéry  - Montpellier - et par la suite à l’agence Magnum Photos - Paris -.

Responsable de l’atelier photo à l’association « La Grande Maison » de Tlemcen, il enseigne aussi la photo au département des arts et d’architecture de l’université de Tlemcen.

Ses thèmes et ses expositions tournent autour de l’humain et son environnement. Il considère son travail et ses photos comme un témoignage pour toute une génération, présente ou future.

Ses photos ont pu voyager à travers des expositions dans différentes villes d’Algérie (Tlemcen, Oran, Tizi Ouzou, Alger, Constantine..) et d’autres de France (Montpellier, Poitiers, La Rochelle, Arles…)

Ses dernières invitations et/ou expositions en 2014 :

  • Participation au salon d’automne d’Alger (expo collective).
  • Octobre 2014, exposition à Alger dans le cadre du FESPA suite à sa résidence Toudja Bejaia.           
  • Exposition « Identité intemporelle » à L’institut Français d’Annaba  - Algérie.
  • Animation d’atelier autour de la conception d’un reportage et d’une exposition à l’Institut Français d’Annaba - Algérie.
  • Participation à la biennale méditerranéenne d’art contemporain d’Oran.
  • Participation au festival d’Arles en juillet.

 Bibliographie : 2014 - participation à un « Livre Pauvre » avec Daniel Leuwers ainsi qu’un autre avec Josyane De Jesus-Bergey

Parution Printemps 2015 : du livre sur le désert en Algérie : « Le vent nous conduira vers le désert en Algérie », avec des textes de Josyane De Jesus-Bergey - éd. Edi'lybris.

Extrait du livre "Le vent nous conduira vers le désert en Algérie"

Sidna Youcha

La lumière s’éclate sur tes rives

Sidna Youcha ma belle du soir

 

Tout s’éteint dans l’ombre

Souterraine

Sans se dire l’absence

(On marche encore)

 

Écouter tout près

Pas plus loin que le creux des vagues

 

J’appelle mes mots troués

Bercés par le souffle du vent

Date de dernière mise à jour : 21/07/2015